Jeudi 1° décembre – BONSECOURS – Rando Santé

Corinne et Odette vous donnent rendez-vous à 14h00 pour une randonnée de 5 km. Départ du collège VERHAEREN rue du Bois Bagnères à Bonsecours.
Vous pouvez vous y rendre en bus – ligne 13 – arrêt Collège Verhaeren.
Contact Corinne au 06 70 11 49 00

BONSECOURS
Une première mention de la partie de la commune située sur le plateau sous le nom de « Blovilla » (Blosseville) et, pour celle située en bord de Seine de « Merdepluet » (Eauplet), se rencontre dans une charte, remontant au XIème siècle, de l’abbaye de la Sainte Trinité du Mont de Rouen. « Blovilla », c’est le domaine rural (villa) du vent (blo) tandis que Merdepluet est une allusion à un secteur insalubre.
En 1030, le duc de Normandie Robert souscrit la charte de fondation d’un monastère bénédictin dédicacé à la Très Sainte Trinité. Il deviendra abbaye Sainte-Catherine avec le dépôt des reliques de sainte Catherine d’Alexandrie. Ce monastère sera très influent, avec des dépendances jusqu’en Angleterre. Une forteresse sera édifiée sur les lieux, mais l’ensemble sera détruit durant les guerres de religion en 1597.
La commune de Bonsecours est construite sur le site du  monastère. Le pèlerinage à Notre-Dame de Bonsecours, attesté dès le XIVe siècle, se serait surtout développé après la disparition de l’abbaye de Sainte-Catherine.

La basilique Notre-Dame, actuelle ,inaugurée en 1844, a été reconstruite sur le site de pèlerinage. Celle-ci constitue un édifice de style néo-gothique, proche de celui de la Sainte-Chapelle à Paris.
La Basilique est classée Monument Historique, ainsi que son mobilier et son orgue prestigieux, un Cavaillé-Coll. 

En face, on trouve le monument dédié à Jeanne d’Arc avec, à son sommet, l’archange saint Michel. Ce monument a été inauguré en 1892.

En contrebas, le cimetière avec son superbe panorama, la tombe de J.M. de Heredia, le monument d’Albert 1er de Belgique et le monument aux morts.