Dimanche 24 septembre 2017 – DUCLAIR, le matin – Allure soutenue – Photos et compte rendu en ligne

Corinne et Alain vous donnent rendez-vous sur le parking devant la clinique vétérinaire (rue Clarin Mustad) à droite à la sortie de Duclair après  être passé devant le bac et le restaurant « L’Office » pour une randonnée à allure soutenue (moy.5 km/h.)

Départ à 8h40 pour un parcours vallonné de 14 km avec 4 montées en plaines, forêts et bord de Seine.
Prévoir 30 min depuis Rouen. Contact : Corinne 06 70 11 49 00.
Le midi, ceux qui le souhaitent, pourront pique-niquer à Duclair face à la Seine et participer à 13h à la rando gourmande décrite ci-après.

DUCLAIR

Situé sur les rives de la Seine au confluent de l’Austreberthe et du fleuve, la commune résulte de la fusion des deux anciennes paroisses de Duclair et du Vaurouy en 1469)

L’Église Saint Denis

L’Église à trois nefs. La nef principale du XIème siècle, prolonge une massive travée sous le clocher du XIIème siècle couronné d’une flèche du XVe siècle. La spécificité de l’église de Duclair réside en ce qu’elle est divisée par trois nefs, ce qui est peu fréquent. Portail Renaissance. Vitraux des XVe et XVIe siècles restaurés par Max Ingrand.

Le marché de Duclair

Richard Cœur de Lion, alors Roi d’Angleterre et Duc de Normandie livrait bataille contre Philippe Auguste afin de maintenir son autorité sur ses terres. Le 16 mai 1198, il mit en déroute Philippe Auguste à Vernon et vint se reposer à l’Abbaye de Jumièges. Se rappelant du bon accueil qu’il y reçu, Richard accorda aux religieux le droit de marché à Duclair pour le mardi de chaque semaine. La charte fut datée des Andelys, le 28 août 1198

En peu de temps, le nouveau marché prend une grande importance. Au fil des siècles, il devient célèbre par la fréquence et le grand nombre de marchands. Depuis des générations, le marché de Duclair est un véritable forum, où chaque mardi, des gens du canton et d’ailleurs affluent sur la place pour acheter ou vendre, mais surtout pour échanger, s’informer, se faire plaisir. Pour les anciens, c’est la grande sortie qu’on ne rate jamais. Maintenant, les étals des marchands couvrent toujours la place, à l’ombre de l’hôtel de ville.

Le château du Taillis

Situé au hameau Saint Paul, le château a été édifié vers 1530 par Jehan du Fay du Tailly. La façade sculptée, présentent des blasons

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

seigneuriaux, ainsi que des niches et des pilastres. Après une construction inachevée, le corps central fut agrandi par l’adjonction de deux pavillons au XVIIe siècle et finalisé par de nouvelles ailes au XVIIIe siècle. Ce sont ainsi 300 ans d’architecture qui se côtoient et se respectent par une même symétrie unique en France.

Certains des plus beaux arbres de la région rayonnent dans le parc du château du Taillis. Ainsi le sens de « l’arbre remarquable », y prend ici toute racine, à travers les plus belles essences tels que le Séquoia géant, le Tulipier de Virginie, le Cèdre de l’Atlas, … Parsemé de massifs, de platebandes, et de dépendances telles que l’orangerie en temple gréco-romain ou les écuries bâties dans une chapelle du XVIe siècle, toute la symbolique et l’esprit des parcs du XVIIIe siècle y sont implantés.

Dans les écuries du château du Taillis est installé depuis juin 2004 le Musée août 44 « L’enfer sur la Seine » : la bataille de Normandie, on ne le sait que trop peu, s’est terminée sur les rives de la Seine. Fin août 1944, se sont des dizaines de milliers de soldats allemands qui tentent de fuir l’avancée des Alliés, mais les ponts et bacs détruits en bordure de Seine ralentissent leur retraite. Pendant plusieurs jours, les avions et l’artillerie pilonnent les troupes massées au bord du fleuve causant des pertes en hommes et en matériels très importantes.

Ce musée a donc pour but de rappeler ces heures tragiques de combat puis ces heures de soulagement de la libération.

La Cour du Mont

La Cour du Mont est située sur les hauteurs de Duclair au hameau des Monts. Elle surplombe la vallée de la Seine.

Au Moyen Âge, la Cour du Mont, siège de la baronnie de Duclair, était une dépendance de la célèbre abbaye de Jumièges toute proche. Le domaine était chargé d’assurer l’approvisionnement agricole des moines. Pendant un temps assigné, le moine ou le fermier responsable du domaine agricole devait fournir une quantité de blé, d’avoine ou de seigle aux religieux de Jumièges.

Le domaine s’est développé et au XVIIe siècle. Une chapelle Sainte-Austreberthe et une porterie avec un grenier constituaient l’entrée du domaine qui s’étendait sur près de neuf hectares. Aujourd’hui, il ne reste plus que la grange dîmière (propriété de la commune de Duclair), la chapelle et la porterie.

Le Canard de Duclair

Le canard Duclair est originaire de Normandie et détient le nom de la ville de Duclair. Ce canard a le bec vert noir, la tête et le derrière du cou d’un beau vert bronzé brillant ; deux traits blancs au-dessus des yeux et à la base du bec ; le devant du cou et la poitrine sont blancs, formant une sorte de bavette blanche, large comme le fond d’un verre ; le corps est brun en dessus, noir en dessous ; le miroir est vert ; les tarses sont bruns; les formes massives ; l’envergure a 1m05. C’est, comme on le voit, un très gros canard.

banniregnriquespromotionlabel300x250pxgif
 
aspttbanniere-webrunning-tour-2017300x250px06animegif