Jeudi 18 janvier 2018 – BOIS GUILLAUME – rando cool

2018

Annie et Bernadette(06 22 67 12 63) vous proposent un  parcours de 9 km majoritairement en ville. Rendez-vous sur le parking du centre commercial ‘les Bocquets’ côté station service du Carrefour Market situé à droite de l’avenue de l’Europe en direction de Mont Saint Aignan. Le départ se fera à 13h30. Il est possible de venir par bus au rendez-vous: ligne 40 arrêt Louis Blériot.

BOIS GUILLAUME

Les seigneurs de Bois-Guillaume figurent dans l’histoire. D’abord lors de la première croisade en 1096 et ensuite dans les guerres du XIIème siècle : Matthieu de Bois-Guillaume, écuyer, était l’un des compagnons de Du Guesclin.

L’église de la Sainte-trinité.
C’est à la fin du XVe siècle que l’église paroissiale de la Sainte-Trinité fut construite à l’emplacement actuel mais ce n’est pas l’édifice que nous connaissons aujourd’hui. Il fut agrandi et « désorienté » de 1869 à 1871. Une partie importante subsiste encore de nos jours notamment l’ancienne nef et la tour lanterne. Donc, en 1869 pour une question de disponibilité de terrain, il est décidé « retourner » l’église, fait rarissime On décida donc de détruire le chœur et de le remplacer par la grande nef actuelle, en conservant l’ancienne nef pour la transformer en chœur. Ainsi l’édifice fit une volte-face de 180° pour être orienté en direction de l’Ouest/Sud-ouest, orientation rare pour une église. Cet agrandissement a été une réussite architecturale car les constructeurs se sont attachés à conserver le « cachet d’unité » du bâtiment d’origine. Les vitraux du Maître verrier BOULANGER datent de 1871.

La chapelle du Carmel
Édifiée en 1893, de style néo-gothique, cette chapelle fait partie du monastère des Carmélites. Mais au fil des années, le nombre de sœurs ne cesse de diminuer et en 1984, date à laquelle il ne reste que quinze sœurs, la communauté est transférée dans un local plus modeste à Mont-Saint-Aignan. Des immeubles de la résidence Château-Guillaume et les jardins du Carmel sont construits à la place du couvent. La ville a racheté la chapelle et l’a remise en état. Aujourd’hui, elle est un lieu de qualité pour organiser des expositions d’œuvres d’art.

L’Hôtel de Ville
L’édifice actuel a été inauguré en 1887, pour remplacer l’ancienne mairie située route de Neufchâtel.

Le presbytère
Maison communale répertoriée à l’Inventaire Général des Monuments Historiques et des Richesses de France, le presbytère de Bois-Guillaume est un des rares édifices à pans de bois de la commune.

Sa date de construction serait du XVIIIe siècle. A partir de la révolution et jusqu’en 1864, l’ancien presbytère constitue une demeure privée. A cette date, il est racheté par M. Vittecocq, maire de Bois-Guillaume, qui le loue à la Ville avec l’assurance d’en faire don après sa mort. La moitié du bâtiment est alors dédiée au logement du curé de la paroisse, l’autre partie restant la propriété de M. Vittecocq.
Depuis la fin du XIXe siècle, l’édifice n’est plus entretenu et sombre peu à peu dans un état de vétusté avancé. En 2010, et  près de deux ans de travaux,  le manoir presbytéral retrouve son lustre d’antan avec le logement du curé de la paroisse et ouvre ses portes à la culture (solfège, arts plastiques, sculpture).