La maladie de Lyme

Il s’agit d’une maladie contractée essentiellement en forêt, due à la morsure d’une tique porteuse d’un agent infectieux (Borrelia burgdorferi). Toutes les personnes fréquentant la forêt, soit pour raisons professionnelles (agents de l’ONF…) soit pour leurs loisirs, sont exposées au risque de maladie. La période à risques se situe d’avril à novembre, avec un pic d’activité d’avril à juin.

Après une randonnée, il est vivement conseillé de rechercher la présence d’une tique (épouillage), notamment au niveau des plis (aine, poplité…). Il est important de la retirer le plus rapidement possible à l’aide d’un tire-tique (pharmacie). Plus la durée de fixation de la tique est longue (en particulier au delà de 24 heures) plus le risque de transmission est grand.

Surtout pas de pince à épiler car risque de régurgitation!

Utilisation du tire-tique : Il existe 2 tailles de tire-tique pour s’adapter à la taille de la tique. Avec le tire-tique, dévisser lentement le « rostre » de la tique dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Désinfecter ensuite la peau et surveiller la morsure pendant 1 mois pour détecter toute coloration ou gonflement bizarre.

L’un des premiers symptômes est l’érythème migrant; il apparait au point de morsure comme une rougeur de plus de 5 cm de diamètre. Il est alors important de faire le diagnostic car les traitements antibiotiques sont dès lors très efficace.

Après les premiers symptômes, plusieurs semaines voire plusieurs mois plus tard, se manifestent une fatigue, de la fièvre, des maux de tête, une raideur de la nuque, des douleurs musculaires et articulaires pouvant être confondu avec un syndrome grippal, et parfois des troubles neurologiques, une arthrite avec des épisodes de gonflements et de douleurs au niveau des grosses articulations comme le genou.

Quelle prévention? : Il existe des répulsifs à appliquer sur les vêtements mais leur utilisation ne doit pas dispenser de mesures de précautions : éviter les jambes et les bras nus, prévoir un chapeau.

Notre région (Normandie) n’est pas épargnée, car très boisée, mais rassurez-vous, toutes les tiques ne sont pas contaminées. Attention, les animaux domestiques (chiens…) peuvent ramener des tiques à la maison….et transmettre ainsi la maladie.

A noter que, outre la maladie de Lyme, les tiques peuvent être aussi porteuses de micro-organismes vecteurs de pathologies humaines et animales : leishmaniose, rickettsiose, néoehrlichiose et exceptionnellement, de la sévère méningo-encéphalite à tiques qui sont des maladies parasitaires graves si elles ne sont pas prises en charge rapidement.

ET MAINTENANT QUE FAUT-IL FAIRE :

1 D’abord regarder cette vidéo (cliquer) qui vous indique les étapes à suivre

2 S’inscrire sur le site Ephytia Cliquer sur INSCRIPTION (en haut à droite de la page). Il est obligatoire de s’inscrire avant de remplir tout formulaire. Si ce n’est pas le cas la signalisation ne sera pas prise en compte.

3 Vous êtes maintenant inscrit. Retournez sur le site Ephytia Cliquer sur CONNEXION (en haut et à droite). Inscrire vos Login et mot de passe puis CONNEXION. Dans le menu sélectionner Ajouter une observation puis choisir Humains : Signaler une piqûre. Le formulaire de signalisation s’affiche, il vous reste à le compléter le mieux possible. Vous pouvez joindre aussi, si possible, une photo de la bête. Si vous ne pouvez pas compléter le formulaire en ligne télécharger le Formulaire_Signal_Tique et complétez le.
Vous constituez ainsi un carnet de piqûre utile en cas de soucis de santé. D’autre part, vous bénéficierez de rappels réguliers pendant quelques semaines pour vous aider à surveiller l’évolution d’éventuels symptômes qui nécessiteraient une consultation auprès de votre médecin.

4 Collez la (ou les) tique(s) (sans les écraser) avec un morceau de papier adhésif sur une feuille de papier et indiquez le numéro de signalement. Vous retrouverez le numéro de signalement dans l’onglet Mes déclarations où sont archivés tous les signalements que vous avez envoyés. Si vous ne trouvez-pas le numéro de signalement, indiquez votre nom, votre email et la date de votre signalement.

5 – Mettre le tout dans une enveloppe et envoyez à cette adresse :
Projet CITIQUE
Laboratoire Tous Chercheurs
Centre INRA GrandEst-Nancy
54280 Champenoux

Les symptômes peuvent apparaître dans les jours et les semaines qui suivent une piqûre: une plaque rouge et ronde qui s’agrandit en cercle de plus de 5 cm à partir de la zone de piqûre (voir les photos), une fièvre, une paralysie faciale, une douleur avec sensation de fourmillements dans un membre ou le gonflement d’une articulation (liste non exhaustive). Si vous observez l’un ou l’autre de ces symptômes, consultez sans tarder votre médecin.

Pour en savoir plus : Maladie de Lyme   (Orphanet)