La maladie de Lyme

Il s’agit d’une maladie contractée essentiellement en forêt, due à la morsure d’une tique porteuse d’un agent infectieux (Borrelia burgdorferi). Toutes les personnes fréquentant la forêt, soit pour raisons professionnelles (agents de l’ONF…) soit pour leurs loisirs, sont exposées au risque de maladie. La période à risques se situe d’avril à novembre, avec un pic d’activité d’avril à juin.

Après une randonnée, il est vivement conseillé de rechercher la présence d’une tique (épouillage), notamment au niveau des plis (aine, poplité…). Il est important de la retirer le plus rapidement possible à l’aide d’un tire-tique (pharmacie). Plus la durée de fixation de la tique est longue (en particulier au delà de 24 heures) plus le risque de transmission est grand.

Surtout pas de pince à épiler car risque de régurgitation!

Utilisation du tire-tique : Il existe 2 tailles de tire-tique pour s’adapter à la taille de la tique. Avec le tire-tique, dévisser lentement le « rostre » de la tique dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Désinfecter ensuite la peau et surveiller la morsure pendant 1 mois pour détecter toute coloration ou gonflement bizarre.

L’un des premiers symptômes est l’érythème migrant; il apparait au point de morsure comme une rougeur de plus de 5 cm de diamètre. Il est alors important de faire le diagnostic car les traitements antibiotiques sont dès lors très efficace.

Après les premiers symptômes, plusieurs semaines voire plusieurs mois plus tard, se manifestent une fatigue, de la fièvre, des maux de tête, une raideur de la nuque, des douleurs musculaires et articulaires pouvant être confondu avec un syndrome grippal, et parfois des troubles neurologiques, une arthrite avec des épisodes de gonflements et de douleurs au niveau des grosses articulations comme le genou.

Quelle prévention? : Il existe des répulsifs à appliquer sur les vêtements mais leur utilisation ne doit pas dispenser de mesures de précautions : éviter les jambes et les bras nus, prévoir un chapeau.

Notre région (Normandie) n’est pas épargnée, car très boisée, mais rassurez-vous, toutes les tiques ne sont pas contaminées. Attention, les animaux domestiques (chiens…) peuvent ramener des tiques à la maison….et transmettre ainsi la maladie.

Journal FFRandonnée « Randonner en Normandie »

Pour en savoir plus : Maladie de Lyme   (Orphanet)